Dragon-Boat

Le Dragon-Boat, comment ça marche ?

 

Un peu d’histoire

Le Dragon Boat est une embarcation ancestrale qui nous vient de la chine antique, accompagnée d’une histoire légendaire. Il y a plus de 2000 ans, dans un royaume Chu du sud de la Chine, un poète ayant critiqué la corruption du royaume se vit chassé et expulsé du royaume. De dépit, il se jeta dans la rivière Milo. Les poissons sensés dévorer le malheureux prirent la fuite en entendant arriver les bateaux de pêcheurs accourus pour le secourir, annoncés par les tambours embarqués sur leurs embarcations. Depuis cette date, l’événement est commémoré le 5ème jour de la 5ème lune, ce qui correspond à la mi-juin, dans bon nombre de régions chinoises, faisant de cette pratique un véritable sport de masse en Chine.

Cette pratique serait sans doute restée confidentielle si au milieu des années 70, l’Office de Tourisme de Hong-Kong n’avait pas eu l’idée d’organiser un festival de Dragon-Boat, toujours à cette même date, afin de promouvoir le tourisme à Hong-Kong. L’année 1976 marque ainsi le début de l’ère de développement et d’occidentalisation du Dragon-Boat, grâce à ce festival qui connaît un succès phénoménal : les images de Dragon-Boat dans la baie de Hong-Kong font très vite le tour du monde.

Un peu plus de 20 ans plus tard, les résultats sont impressionnants et les chiffres de pratiquants du Dragon-Boat dans le monde sont étonnants :

– 20 millions de chinois,

– 50 000 personnes sur Hong-Kong,

– 3000 équipes sont déclarées en Allemagne, soit plus de 60 000 personnes,

– 1500 équipes en Norvège, 1000 en Grande Bretagne,

– Australie, USA, Portugal, Italie,

– Ces chiffres font du Dragon-Boat le sport d’équipe ayant eu le plus grand développement international au cours de ces dernières années.

L’embarcation

Un dragon-boat mesure 12.50 m de long sur 1.16 m de large. Son poids varie entre 250 et 300 kg. L’embarcation la plus souvent employée comprend généralement 20 équipiers : 2 rangées côte à côte de 8 pagayeurs qui rament ensemble de chaque côté du bateau, un barreur à l’arrière, et une personne au  “tambour” qui donne le rythme. Ce dernier point est une des caractéristiques folkloriques des dragon-boats, qui par ailleurs sont richement décorés. Notons sur ce point, les énormes têtes de Dragons qui ornent l’avant de chaque embarcation.

Il existe cependant des dragons-boats de 12 places qui se transportent plus facilement sur une remorque et également à bout de bras, le poids étant de 150 kg pour une longueur de 9 mètres.

finale-challenge-jeune-caen-2015

Le Dragon-Boat au CDCK 14

Le comité départemental possède 2 dragon-boats de 12 places, ainsi qu’une remorque de transport. Ce matériel, acquis dans le cadre de l’action « Dragon-ladies, une pagaie, un bienfait », sert également pour d’autres actions. La stabilité de l’embarcation permet en effet de faire embarquer des publics variés. Ainsi, scolaires, centres de loisirs, familles, sportifs, amis, etc…peuvent venir naviguer. N’hésitez-pas à nous contacter si vous souhaitez essayer, sur l’Orne ou sur le canal de Caen, 6 personnes minimum  (tél: 06.82.18.53.19 – ctd.ck14@orange.fr).

Share This